Commercial – Pourquoi pas en indépendant ?

Le commercial indépendant travaille pour une ou plusieurs entreprise(s) pour lesquelles il agit en qualité de mandataire pour prospecter, négocier et conclure des contrats de vente, d’achats, de location, ou encore de prestations de services.  Aujourd’hui en France, plus de 30 000 commerciaux sont en freelance. Pourquoi pas vous ?


 


Différences principales par rapport aux commerciaux salariés et aux VRP


L’agent commercial est un entrepreneur qui n’est pas sous la subordination de son ou de ses mandants. Il peut notamment :


-       S’organiser comme il le souhaite pour développer les ventes des produits/services dont il est chargé.


-       Choisir la structure juridique de son entreprise et selon ce choix, recruter du personnel.


-       Choisir de travailler dans différents secteurs d’activité, dans des réseaux de distribution variés, et pour plusieurs mandants (à voir néanmoins selon l’obligation de non-concurrence).


-       Exercer d’autres fonctions en parallèle.


Contrairement aux commerciaux salariés et VRP, le commercial indépendant prend des risques par rapport à son patrimoine (responsabilité limitée ou illimitée selon le statut juridique choisi).


Pour le mandant, l’avantage de travailler avec un commercial indépendant est que cela n’implique pas de charge sociale, puisque l’agent commercial est rémunéré à la commission.


 


Pour commencer son activité en tant qu’indépendant 


Il faut choisir un statut : l’agent commercial peut tout aussi bien être autoentrepreneur qu’exercer en société. Selon ce choix dépendra le mode d’imposition. Son régime social en revanche, sera forcément celui du Régime Social des Indépendants (RSI).


Pour commencer son activité, l’agent commercial doit faire une demande d’immatriculation au Registre Spécial des Agents Commerciaux (RSAC). S’il créée une société, il devra, avant de l’inscrire au RSAC, obtenir son numéro au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS).


 


La rémunération


L’agent commercial est rémunéré à la commission (au pourcentage ou somme convenue selon le produit vendu). Il doit donc négocier cette commission avec l’entreprise qui fait appel à ses services.


La rémunération est acquise dès que le contrat est signé par le client, et doit être versée au plus tard le dernier jour du mois qui suit le trimestre pendant lequel le contrat a été signé.


 


Le domaine d’intervention


Il est extrêmement large puisque les commerciaux indépendants peuvent intervenir dans tous les canaux de distribution, aussi bien pour une clientèle de particuliers, que de professionnels/BtoB.


Et on en trouve dans tous les secteurs d’activité ! Immobilier, CHR, Santé, BTP, Grande distribution, etc.


 


Les principales qualités du commercial indépendant...Indispensables !


Sens de la relation client, goût du challenge, grande persévérance, être conquérant, autonome, rigoureux, mobile, culture du résultat, honnête et digne de confiance.


 


Pour plus de renseignements


Pour récolter des informations complémentaires, renseignez-vous auprès des Fédérations professionnelles pour les agents commerciaux. Il en existe deux en France : La Fédération Nationale des Agents Commerciaux (FNAC) et l’Association Professionnelle des Agents Commerciaux de France (APAC).