Recrutements dans l’informatique

Les profils et compétences recherchés


La moitié des annonces du secteur concerne des postes en informatique industrielle, de gestion, en maîtrise d’ouvrage et fonctionnelle ; le nombre de demandes dans ces domaines était certes en baisse en octobre dernier, pour autant, lorsque l’on analyse les recrutements pour l’ensemble des métiers de l’informatique, les intentions de recrutement restent à un niveau élevé. En effet,  il existe toujours un fort recrutement dans les directions informatiques, en maintenance ainsi qu’en exploitation. 9 entreprises sur 10 dans le secteur, prévoient d’embaucher au moins un cadre pour cette fin d’année 2016.


Les entreprises concernées par l’Open Source ou logiciel libre (startups, éditeurs de logiciels, sociétés de service notamment), connaissent un très fort essor et une hausse significative de leurs effectifs (qui continuera en 2017). Les profils les plus recherchés sont les développeurs, les chefs de projets et les administrateurs systèmes, et de plus en plus, ceux liés à la gestion de données (la Data). 


Les compétences IT les plus prisées en 2016 concernent les langages PHP, Symfony, JavaScript, Angular, Reactjs, et DevOps.


 


Où les entreprises recherchent-elles leurs candidats ?


Elles ne se limitent pas aux sites d’emplois pour diffuser leurs annonces et attendre les candidatures. Les canaux de recrutement sont nombreux, et elles en utilisent plusieurs de manière complémentaire.  Les plus utilisés dans le secteur restent les cabinets de recrutement, ceci afin de « toucher » des candidats potentiels même s’ils sont déjà en poste chez un concurrent. Puis, on a l’utilisation des réseaux sociaux professionnels tels que Viadeo ou Linkedin par exemple, et la recherche dans les CVthèques des jobboards. Ces entreprises sont également fortement présentes dans les forums/salons, et travaillent beaucoup sur la communication, notamment sur leurs sites internet. Elles misent aussi sur le bouche à oreille ou sur des méthodes comme la cooptation pour inciter leurs salariés à leur communiquer des CV de personnes aux profils adaptés et sérieux.


Par ailleurs, on parle aujourd’hui souvent de « recrutement mobile » ; cela permet aux candidats de postuler via leur téléphone ou leur tablette, de rentrer en contact (et de le rester) plus facilement avec les recruteurs, et pour les entreprises, de communiquer sur leur marque et d’être plus réactives dans leurs process de recrutement.


 


Un manque de candidats


 


Pour certains de ces métiers spécifiques et domaines expertises, il peut être difficile pour les recruteurs de trouver des candidats. Le salaire est d’ailleurs dans ce cas, à la hauteur de la pénurie des candidatures. Les postulants se font rares, mais sont en plus, toujours plus informés et connectés ; les entreprises du secteur doivent donc sans cesse adapter leurs procédures, pour trouver et attirer de nouveaux profils, dans ce secteur où le maître-mot est l’innovation.